Euro Physical Acoustics, la solution en Contrôle Non Destructif

English Version

Versión Española

Rechercher

 

   
    Accueil > Produits > Produits EA > Corpac
 Principe

 Réservoir de stockage

 L'instrument de mesure

 Exemple d'application

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

 


Le M.F.L. (Magnetic Flux Leakage)

Méthode magnétique de Contrôle Non Destructif

pour la détection des phénomènes de Corrosion et de Piqûration

 

 
 

  PRINCIPE : 

Le MFL est une méthode magnétique de Contrôle Non Destructif utilisée pour la détection des phénomènes de corrosion et de piqûration (corrosion localisée) sur les structures en acier, comme les réservoirs de stockage.

  Le principe est simple :

Un puissant aimant est utilisé pour magnétiser l’acier.

Dès qu’il y a une perte d’épaisseur ou que la zone est corrodée, un détecteur de champ magnétique, placé entre les pôles de l’aimant, identifie les champs de fuites provenant de l’acier.

RESERVOIR DE STOCKAGE :

 

 

Avant toute intervention, le réservoir de stockage doit être vidé et correctement nettoyé. La méthode MFL peut être utilisée sur des tôles revêtues.

Pour ce type de contrôle, un permis de travail en capacité et un surveillant de trou d’homme sont nécessaires.

Si le toit n’a pas été ôté, l’éclairage du fond du bac est indispensable.

Avant le début des contrôles, les différentes tôles du fond du bac sont repérées et numérotés afin d’indiquer la position des défauts.

 

 

  L'INSTRUMENT DE MESURE :

Le MFL fonctionne grâce à des batteries de type batterie "auto" petit modèle. Le Groupe MISTRAS possède 3 ou 4 batteries permettant une grande autonomie de contrôle.

L’instrument est paramétré suivant l’épaisseur des tôles à scanner et la sensibilité de détection souhaitée. Habituellement, les tôles de fond mesurent 6 à 8 mm d’épaisseur et la détection s’effectue dès 20% de perte.

Utilisée en service sans variation de contraintes de fonctionnement, l'Emission Acoustique détecte des processus d'endommagement chimiquement actifs (corrosion sous contrainte, piqûre, crevasse...).
 

Une écoute périodique permet alors d'obtenir, sans perturbation de l'exploitation des appareils, une détection précoce de ces phénomènes aux temps d'amorçages aléatoires et aux cinétiques de propagation très différentes.


Le MFL de marque “silverWings” par Mistras

 

  Le MFL fonctionne en volume de matière. Trois cas possibles de détection peuvent se présenter :
 

 

L’opérateur scanne la tôle en réalisant plusieurs allers-retours afin de couvrir toute la surface de celle-ci.

Lorsqu’un défaut est détecté, le système s’arrête et une LED s’allume sur le tableau de bord indiquant la position du défaut.

  EXEMPLE D' APPLICATION :  
Un défaut est détecté sur la voie n°3. Le système est reculé et l’opérateur effectue un nouveau scan pour vérifier la présence du défaut.

L’indicateur confirme celui-ci, l’affichage indique :

Le système est avancé de 20cm et le défaut est repéré.

 


Pour des informations complémentaires sur la méthode MFL :

contactez EPA !

Par téléphone au : 01 49 82 60 40

Par email : cliquez sur contact@epandt.com

 

 

 

Le MFL utilisé sert uniquement à la localisation des défauts.

Si le défaut est situé sur la face interne de la tôle (car apparent) :

le dimensionnement du défaut est réalisé avec une jauge de profondeur.

Si le défaut est situé sur la face externe de la tôle:

le dimensionnement du défaut est réalisé en complément par Ultrasons pour confirmer la détection et estimer la perte d’épaisseur.


 

 

 
 

 PicoSearch

-   Accueil   -   E-Mail   -   © 2004 - Euro Physical Acoustics SA   -